Le président Sall à Jammeh « il faut accepter la volonté divine et quitter le pouvoir»

En déplacement hier, à Louga, le chef de l’Etat s’est encore prononcé sur la crise gambienne. Il a conseillé à son homologue Yaya Jammeh, d’accepter la volonté divine et de quitter le pouvoir.

 

Prenant part à la 53e Edition de la Ziarra dédiée à Thierno Mountaga Daha Tall, le président Macky Sall a sollicité les prières du Khalife Thierno Bassirou Mountaga Daha Tall pour que « la situation qui prévaut en Gambie actuellement, un pays frère, revienne à la normale. »

ANNONCE GOOGLE

«Nous sommes des militants de la paix. Nous ne souhaitons que cette paix. C’est pourquoi nous réitérons notre appel à l’endroit du président sortant de la Gambie afin qu’il quitte le pouvoir » a dit le Chef de l’Etat.

«Même si les citoyens sont contre vous et que Dieu décide de vous maintenant, personne ne pourra vous empêcher de garder votre fauteuil. Cependant, s’il décide du contraire quels que soient les moyens que vous utiliserez, vous pourrez certes installer le pays dans des difficultés, mais cela n’aboutira à rien. Donc, il faut que l’on accepte la volonté divine et éviter d’installer la Gambie dans le chaos. Vraiment, il faut que Jammeh parte en Paix. Demain (aujourd’hui), nous irons au Ghana pour investir un nouveau président. La vie est ainsi faite. Aucun pouvoir n’est éternel. En tout cas, perdre le pouvoir et décider de s’y maintenir ne passera pas. Nous souhaitons certes la paix, mais le Sénégal répondra présent partout où le devoir l’appelle » a-t-il précisé.

ANNONCE GOOGLE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline