Une contribution de 197 millions de l’UE pour lutter contre la malnutrition à Podor (PAM)

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) à couvert en 2016 les besoins nutritionnels de plus de 18 000 enfants de moins de cinq ans et de 5700 femmes enceintes et allaitantes vivant dans le département de Podor (Saint –Louis, nord), grâce à une contribution de 197 millions de francs CFA de l’Union européenne (UE), a-t-on appris, jeudi.

Dans un communiqué reçu à l’APS, « le PAM exprime toute sa reconnaissance envers la Commission européenne, qui à travers la direction générale de l’aide humanitaire et de la protection civile (ECHO) a mis à sa disposition une enveloppe de trois cent mille euros (environ 197 000 000 F CFA) ».

« Cette contribution a permis d’aider à couvrir pendant quatre mois (période de soudure en 2016) les besoins nutritionnels de plus de 18 000 enfants de moins de cinq ans et de 5700 femmes enceintes et allaitantes vivant dans le département de Podor (région de Saint-Louis) », précise le texte.

Il ajoute que « les résultats de la dernière enquête nutritionnelle au Sénégal (en 2015) ont révélé une prévalence de 9 % au niveau national », concernant la malnutrition.

« Cependant, cette situation ne reflète pas la réalité dans certaines zones très vulnérables comme Podor (région de St Louis) avec un taux qui, à plus de 18 %, dépasse largement le seuil critique de 15 % selon les normes de l’OMS », relève le PAM dans le communiqué.

Le PAM souligne que « la donation généreuse d’ECHO a pu contribuer à la réponse du Gouvernement pour prévenir la malnutrition aiguë dans tous les ménages ayant des enfants âgés de six à 23 mois ». Il ajoute que « cette assistance a permis de mettre à la disposition de ces ménages plus de 200 tonnes de suppléments nutritionnels ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline