Ce jugement pourrait embarrasser ou inspirer Macky

La justice nigérienne vient de déclarer illégale la décision de son gouvernement de confier la gestion des écoles du mouvement Gülen à la fondation Maarif. Le tribunal de Niamey, qui a rendu ce verdict hier, mercredi 4 janvier, estime que cette mesure est illégale et constitue une voie de fait.

Le gouvernement du Sénégal a pris la même décision. Sur demande d’Ankara, il a confié la gestion des établissements du groupe Yavuz Selim à la fondation Maarif. Malgré les appels des membres du personnel et des parents d’élèves, pour un rétropédalage, Dakar semble faire la sourde oreille.

Dans un récent entretien accordé à Enquête, le président du Conseil d’administration du groupe Yavuz Selim, le journaliste Madiambal Diagne, demandait au gouvernement de revenir sur sa décision. N’écartant pas de saisir la justice pour se faire entendre. La justice nigérienne vient d’apporter de l’eau à son moulin.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline