Une musicienne tabasse en public son amant infidèle

Rendant dernièrement visite à son amant, M.S., acteur culturel à Ziguinchor, A.D. le trouve à son domicile avec une autre femme. Et pour se venger, A.D., musicienne de son état, ordonne à son amant, la cinquantaine révolu, de se mettre à genoux. Dans cette position, elle le sermonne et lui administre une série de gifles, sus le regard médusé des passants.

L’artiste A.D, portant bien ses 110 kg, s’acharne alors sur son amant qui lui ne pèse que 50 kg. Après plus d’un quart d’heure, l’amant sera libéré de cette torture par des passants. Le lendemain, il porte plainte pour coups et blessures volontaires, avec certificat médical à l’appui.

Mais, grâce à l’intervention du président d’une association culturelle, les deux amants se sont finalement réconciliés.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline