Nouveaux tarifs de manutention de conteneurs: magouilles au Port autonome de Dakar

Comme dans un «No man’s land», une bande d’armateurs a imposé au Port autonome de Dakar ses propres prix, foulant aux pieds les lois et règlements du pays, au grand dam des opérateurs économiques sénégalaises. Interpellés par le Directeur du Commerce intérieur, via une lettre circulaire au allures d’un rappel à l’ordre, les armateurs ont tout simplement déchiré la note.

C’est du jamais vu! Au Port autonome de Dakar, porte maritime du pays, se joue, sous le psychédélique Blues du businessman, le bal de fin de vie des hommes d’affaire sénégalais. Une sorte d’association de malfaiteurs, qui y a pignon sur…quai, se paie la bourse des opérateurs économiques, sans aucun scrupule et aux antipodes des lois et règlements du pays. D’autorité, les armateurs Maersk Lines, Msc, Messina Lines, Cma-Cgm, Lignes, représentés par la Socopao et Delmas, ont créé de nouveaux tarifs de manutention de conteneurs. Et récemment que le Directeur du Commerce Intérieur, Ousmane Mbaye, a voulu leur faire entendre raison, en leur envoyant une lettre circulaire pour leur faire savoir que «les pris appliqués sont illicites de sens de l’article 46 de la loi 94-63», ils l’ont simplement envoyé balader.

De L’Observateur

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline