Meurtre de Mbaye Samb: le syndicat des taximans réclame justice

La marche pacifique des conducteurs de taxi a eu lieu vers les coups de 17 H ce vendredi. Ils ont pris le départ au monument de l’Obélisque (Colobane) pour finir au rond-point qui se trouve devant la RTS. Une occasion pour le rassemblement des chauffeurs , avec à leur tête Cheikh N’diaye, de lancer un message fort au président de la République et à tous les citoyens du pays.

Sous la supervision de la police nationale, les chauffeurs de taxi, alignant leurs véhicules sur les allers du Centenaire, ont marché en la mémoire de leur collègue tué récemment par balle.

ANNONCE GOOGLE

«Je suis venu ici pour implorer le bon Dieu. Nous formulons des prières pour que la terre de Moroland lui (le défunt taximan) soit légère. Aujourd’hui nous implorons la Clémence et sensibilisons les populations sur la tuerie qui sévit au Sénégal. Je ne porte pas la casquette du syndicaliste mais d’une personne qui a perdu son proche. Les conducteurs de taxi ne sont pas des personnes malades mais bien portantes. C’est un métier qui n’est exercé que par des personnes possédant la nationalité sénégalaise. Pour vous dire que les chauffeurs de taxi sont des citoyens sénégalais à part entière et de ce fait, méritent respect et considération de la part de tous les Sénégalais. Avant de devenir membre du syndicat des chauffeurs de taxi, on demande des papiers comme le casier judiciaire. Ce coupable doit être sanctionné par la loi en vigueur», a déclaré Cheikh Ndiaye, porte-parole du jour.

ANNONCE GOOGLE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline